Le permis international : pourquoi et pour qui ?

24 juin 2014

« Le permis de conduire international est la traduction du permis de conduire national, il autorise la conduite des mêmes catégories de véhicules que celles du permis national. Il est valable 3 ans, uniquement en dehors du territoire national et à condition d’être accompagné du permis de conduire national en cours de validité. »

permis internationalOù et pourquoi le permis international est-il utile / obligatoire ?

Pour une conduite dans l’Espace Économique Européen 

Le permis de conduire français suffit pour la circulation en EEE. L’Espace Économique Européen est constitué des 28 pays membres de l’Union Européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède) + 3 des 4 membres de l’AELE (Association Européenne de Libre-Échange) qui sont l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège (ils sont non membres de l’UE mais participent à l’EEE).

Conduire hors Europe

Votre permis de conduire français peut suffire temporairement dans un certain nombre de pays non-européens (une traduction officielle peut parfois être appréciée).

Mais le permis est parfois recommandé ou obligatoire (par exemple en Inde ou en Australie). Pour le savoir, il ne faut pas hésiter à vous renseigner auprès des ambassades et des consulats en France du ou des pays où vous souhaitez vous rendre (ou sur le site internet du ministère des affaires étrangères).

Le permis international peut être nécessaire en cas de voyage de longue durée et vous permettra de ne pas avoir d’ennuis avec les autorité locales (car « on ne sait jamais sur qui on tombe » ).

En effet, le permis international a pour principale fonction d’être une traduction officielle de notre permis français et ainsi, d’être compréhensible par le plus grand nombre de personnes dans le monde entier.

Avoir un permis de conduire international vous permettra aussi de louer une voiture directement dans le pays étranger car il est souvent demandé. Avant de partir, renseignez-vous sur votre compagnie de location de voiture car certaines appliquent des règles différentes en terme de permis de conduire.

Enfin, dans certains pays ni le permis national ni le permis international ne sont reconnus (en Chine ou en Japon par exemple) et une autorisation de conduire est alors à demander sur place aux autorités locales ou une traduction officielle du permis de conduire.

Résumé pour un court séjour à l’étranger ( moins de 3 mois )

Destination Permis Remarques
« Europe » Permis de conduire français suffisant Attention, il s’agit des pays membres de l’EEE (Union Européenne + Islande, Liechtenstein et Norvège). N’oubliez pas que la conduite se fait à gauche dans certains pays (Irlande, Royaume-Uni…).
Suisse, Afrique du Nord Permis de conduire français suffisant
Etats Unis Permis de conduire français suffisant Pour l’Etat de Floride le permis international est toutefois fortement conseillé.
Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud Permis International obligatoire Ou possibilité de conduire avec une traduction officielle en anglais certifiée conforme. Le permis international doit bien sûr être accompagné de votre permis français. Et n’oubliez pas que la conduite se fait à gauche dans ces pays.
Russie, Inde, Thaïlande, Emirats Arabes Unis (Dubaï) Permis International obligatoire Le permis international doit bien sûr être accompagné de votre permis français. En Inde et Thaïlande la conduite se fait à gauche.
Chine, Vietnam Les permis français et international ne sont pas reconnus. Il est interdit aux touristes et aux non-résidents de conduire une motocyclette de plus de 50 cm3 ou une voiture. Il est donc nécessaire et facile de faire appel aux services de chauffeurs. A Hong-Kong et Macao (Chine) la conduite se fait à gauche.
Japon Permis Français nécessaire + demande à faire sur place Le permis doit être accompagné du passeport ainsi que d’une traduction officielle demandée sur place auprès de la JAF (Japan Automobile Association). La conduite se fait à gauche.

Faire la demande du permis international

Pour faire la demande il faut généralement vous adresser à votre préfecture ou sous-préfecture, mais la préfecture de police ou encore votre mairie peuvent parfois recevoir des demandes.

La procédure à suivre varie selon les départements. Il est donc préférable de vous renseigner avant de vous déplacer car, dans certains départements, la procédure s’effectue uniquement par courrier (comme à Paris) et dans d’autres départements, elle a lieu au contraire uniquement au guichet. 

Attention : si vous résidez en France mais que vous détenez un permis de conduire étranger, il faut vous adresser au consulat en France du pays d’origine du permis (par exemple si vous détenez un permis portugais vous devez vous adresser au consulat du Portugal situé à Paris) car la France ne délivre que les permis internationaux pour les permis français.

Les documents à présenter :

  • le formulaire de demande cerfa n°14881*01 renseigné et signé,
  • une photocopie couleur recto-verso de votre permis de conduire français en cours de validité,
  • 2 photos,
  • une photocopie couleur recto-verso d’une pièce d’identité : si vous êtes Français ou Européen il s’agira carte nationale d’identité en cours de validité ou périmée depuis moins de 2 ans ou passeport en cours de validité. Si vous êtes non-européen, ce sera le titre de séjour ou visa de long séjour valant titre de séjour en cours de validité.

Les pièces suivantes peuvent aussi vous être réclamées :

  • un justificatif de domicile,
  • et si la démarche se fait par correspondance ou si la demande est déposée en mairie, une enveloppe affranchie au tarif recommandé avec accusé de réception, libellée à vos nom et adresse.

Si la démarche a lieu au guichet, munissez-vous, en plus des photocopies, des originaux de vos documents. Ils vous seront demandés.

Le permis international est gratuit. Vous le recevez par courrier ou directement en guichet. La demande n’est pas compliquée, mais comme pour tous documents officiels, il faut s’y prendre à l’avance, avant votre départ de la France, car une fois sur place, vous ne pourrez pas en faire la demande (même au consulat ou à l’ambassade de France du pays de visite). La délivrance du permis international peut vous être remis le jour même de votre demande ou plusieurs jours ou semaines après.

Après avoir effectuer la demande

Le permis de conduire international autorise la conduite des mêmes catégories de véhicules (auto, moto…) que celles de votre permis français.

Votre permis international ne remplace pas votre permis de conduire national. Il vous faudra donc vous déplacer avec les deux permis à l’étranger.

Le permis international est valable 3 ans (à condition que votre permis de conduire national soit lui aussi toujours valable).

Le permis de conduire international est renouvelable. Pour cela vous devez produire les mêmes pièces que pour une première demande accompagnées de votre permis de conduire international arrivant à expiration. Pour un renouvellement suite à la perte ou au vol de votre permis, vous devez produire les mêmes pièces que pour une première demande en y joignant votre déclaration de perte ou de vol.

Source : www.service-public.fr

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer