Alcool au volant : les français de plus en plus vigilants

23 juin 2014

Dans un article précédent, nous vous avons fait part de l’évolution du comportement des Français quant à l’utilisation du téléphone portable au volant. Les chiffres alarmants résultaient d’une étude menée par TNS Sofres pour AXA Prévention. La même étude démontre, qu’à l’inverse, le comportement des automobilistes s’est beaucoup amélioré par rapport à l’alcool, ils en seraient beaucoup moins à prendre le volant après avoir bu quelques verres qu’il y a dix ans.

alcool au volant

Des statistiques rassurantes au niveau national

Le taux des conducteurs à prendre des risques après avoir bu 4 à 5 verres était de 14% en 2004. En 2014, selon les réponses apportées par les interrogés, leur taux ne serait plus que de 6%. Leur nombre a donc été divisé par deux. Selon les résultats, seulement 26% des conducteurs (18-25 ans ou plus) continuent à prendre le volant après deux verres d’alcool.

Toutefois, cette amélioration du comportement des automobilistes reste disparate selon les régions. En Alsace, le comportement de risque lié à l’alcool n’a pas vraiment évolué. Le taux n’a diminué que de 2%, aujourd’hui, il se situerait à 10% selon l’enquête menée pour AXA Prévention.

En Haute-Corse, le nombre des conduites sous l’empire de l’alcoolémie ont augmenté ces derniers temps. Des opérations récentes ont mis le doigt sur ce phénomène qui est en train de s’amplifier et, s’il n’a été la cause que de 5% des accidents mortels en 2013, il a fait de nombreux blessés. A y regarder de plus près, en Haute-Corse, il y a eu 514 cas de conduite en état alcoolique l’année dernière pour 384 en 2012. La garde ne doit donc pas être baissée surtout à l’approche des vacances d’été pendant lesquelles la vigilance doit redoublée.

Continuer à sensibiliser les conducteurs

L’un des moyens pour continuer à faire baisser le taux des conducteurs qui prennent des risques liés à l’alcool, reste la sensibilisation.
L’association pour le prévention routière est toujours bien présente avec des campagnes toujours justes. Mais on voit également les constructeurs s’impliquer dans la prévention : une campagne menée par Ford vise à sensibiliser les jeunes au risque lié à la conduite en état d’ivresse. La marque automobile a mis au point une combinaison qui simule l’état d’ivresse. La combinaison inclut des lunettes qui déforment la vision du conducteur, un casque qui atténue les sons. Mais cela n’est pas tout : des poids sont attachés aux poignets et aux chevilles, une minerve et des attelles aux coudes et aux genoux complètent la combinaison. Ainsi, chaque participant, sans avoir bu, peut mesurer les effets néfastes de l’alcool sur la conduite.

Enfin n’oubliez pas que la conduite ou l’accompagnement d’un élève conducteur avec un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,25 mg et inférieur à 0,40mg d’alcool par litre d’air expiré est puni par une perte de six points sur le permis et d’une amende de 135 euros. Il en est de même pour une conduite avec un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,40 mg d’alcool par litre d’air expiré mais cette infraction constitue aussi un délit.

Ivresse, le dernier court-métrage de Guillaume Canet pour sensibiliser les conducteurs

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer