Location de voitures à l’étranger, quels documents avoir sur soi ?

31 janvier 2019

Partir à l’étranger et se déplacer sur place avec un véhicule de location (sans chauffeur), que ce soit une voiture citadine, un SUV, un 4*4 ou un camping-car, cela fait partie des libertés qui plaisent de plus en plus aux voyageurs et professionnels en déplacement. Mais comme souvent, il faut respecter certaines contraintes administratives et s’organiser un minimum.

Pour conduire sereinement et pouvoir récupérer son véhicule sur place, il faut penser à avoir sur soi quelques documents officiels incontournables.

Location de voitures à l’étranger, quels documents avoir sur soi ?

Le permis de conduire international

Pour conduire dans certains pays (la liste est fluctuante et dépend de plusieurs facteurs parfois non maitrisables ni anticipables), il est nécessaire de fournir à minima au loueur ou lors d’un contrôle de police votre permis de conduire original.

En fonction des pays (et parfois des circonstances), votre permis de conduire doit être accompagné de sa traduction officielle qui peut être soit un permis de conduire international soit une traduction assermentée de votre permis produite par un traducteur expert.

Le permis international est une traduction officielle de votre permis national qui vous est fournie gratuitement par l’administration française. La pré-demande de permis international peut être faite en ligne.

Les délais annoncés sont de 7 semaines minimums.

Seule la pré-commande se fait en ligne, elle doit être suivie d’un envoi postal avec une copie du dépôt de la demande, une photo d’identité et une enveloppe affranchie pour le retour.

Les pays qui exigent la présentation d’une copie officielle traduite en anglais de votre permis le précisent généralement sur le site internet de leurs consulats ou ambassades (attention, la liste de ces pays est susceptible d’évoluer « au grès » des aléas diplomatiques).

Il est souvent par contre difficile de savoir si les loueurs l’exigent ou pas, renseignez-vous en amont au moment de la réservation directement auprès du loueur ou de l’intermédiaire que vous rencontrerez sur le lieu de prise en charge de votre véhicule.

La traduction assermentée du permis de conduire

Cette traduction ce fait en anglais la plupart du temps mais pas exclusivement (parfois en japonais, arabe, russe ou chinois), qui doit être commandée auprès d’un traducteur expert, peut remplacer le permis international quelles que soient les situations.

Seuls quelques pays comme le Japon, la Malaisie ou la Russie exigent une traduction dans leur langue (attention, cette information date de janvier 2019 et est susceptible d’évoluer à tout moment).

Cette traduction officielle de votre permis de conduire peut remplacer le permis international. Elle est officielle, car assermentée et donc réalisée par un traducteur assermenté par un tribunal.

Il est possible de commander en ligne la traduction assermentée de votre permis et de la  recevoir en 5 jours (ou moins, en fonction des urgences) sous format numérique (pdf) et par voie postale (original imprimé et assermenté). Des frais sont toutefois cette fois à prévoir (à partir de 40 euros).

Il est inconcevable pour vous de ne pas conduire votre propre véhicule de location lors de vos prochaines vacances ou déplacements à l’étranger ? Anticipez plusieurs semaines à l’avance. Et si vous souhaitez ne prendre aucun risque et êtes plutôt « ceinture et bretelles », optez pour les deux possibilités.

Publié par Stephanie
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer