Location de voitures : les abus des loueurs montrés du doigt

24 juin 2015

L’été arrive, les futurs vacanciers organisent leurs congés et souvent la location d’un véhicule sur le lieu de vacances fait partie des préparatifs. En effet, il est souvent plus confortable de se rendre sur son lieu de villégiature en train ou en avion, et de disposer ensuite d’un véhicule sur place pour les déplacements locaux.

Cependant, il est recommandé de faire bien attention au moment de choisir un loueur. Une enquête récente de l’UFC et du magazine Que Choisir a révélé que nombre d’entre eux pratiquaient des tarifs abusifs et ne présentaient pas toujours une attitude irréprochable vis-à-vis de leurs clients.

voiture attrapée dans un piège à souris

Des pratiques abusives

Des différences de qualité et de services ont été observées entre les régions. Ainsi, les prix constatés en PACA ou en Corse apparaissent disproportionnés par rapport à ceux dont on peut généralement bénéficier en Rhône-Alpes ou dans les Pays de la Loire. Les tarifs peuvent tout simplement varier du simple au triple d’une région à l’autre.

La France est pourtant placée dans les pays les plus raisonnables d’Europe en terme de prix, cédant cependant la place à plusieurs voisins immédiats et surtout au Danemark, dont les tarifs de location défient toute concurrence.

Les options imposées par les loueurs sont au coeur de l’étude : frais pour conducteur supplémentaires, frais de dossier en cas d’amende suite à une infraction, sont jugés dans la plupart des cas bien trop élevés et totalement arbitraires.

Les Américains payent moins cher que les Européens

Une observation étonnante concerne les écarts de factures entre les clients américains et français. Les simulations effectuées par le journal Que Choisir ont révélé que chez des loueurs comme Avis, Budget et Hertz, les Canadiens et les Américains bénéficiaient en moyenne de tarifs inférieurs de 13% à ceux offerts aux clients européens. Un écart invraisemblable, qui ne se justifie même pas par les statistiques d’accident puisque les taux de décès sur la route sont plus élevés aux Etats-Unis qu’en Europe.

Les dépôts de garantie font également l’objet d’une controverse : extrêmement élevés (1500€ en moyenne), ils sont de moins en moins justifiés puisque les professionnels ont mis en place un fichier commun qui liste les “mauvais locataires” auxquels il n’est pas recommandé de louer un véhicule sans solide garantie.

Face à tous ces constats, l’UFC-Que Choisir a fait appel à la Commission Européenne, à laquelle elle demande de prendre des mesures afin de lutter contre les discriminations tarifaires par pays ; au gouvernement français, qui est sommé de plafonner les dépôts de garantie ; et à la DGCCRF, qui devrait mener sa propre enquête sur les pratiques des loueurs.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer