7 règles pour prendre la route des vacances en toute tranquillité

6 juillet 2016

En période probatoire, une seule infraction peut invalider le permis de conduire.

Une infraction commise au cours de la période probatoire, bloque l’attribution les points suivants.

Dans les accidents mortels impliquant un véhicule de tourisme, 15,4 % des conducteurs tués sont des conducteurs novices, et 68 % d’entre eux ont entre 18 et 24 ans.

Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière

Parmi les conducteurs novices tués, 56,3 % ont moins d’un an de permis, et parmi eux, 66 % ont entre 18 et 24 ans.

Mais pas de panique, la période probatoire est justement là pour vous familiariser avec la conduite et prendre de bonnes habitudes.

7 règles pour prendre la route des vacances en toute tranquillité

Alcool au volant, tu banniras

Le taux d’alcool pour les jeunes conducteurs à ne pas dépasser est de 0,2g par litre de sang. Autant dire que cette limite est équivalant à zéro verre d’alcool si vous devez conduire !

Il est obligatoire d’avoir un ethylotest dans la voiture. C’est toujours pratique pour être certain de ne pas dépasser le taux autorisé. Attention, les ethylotests jetables sont, pour la plupart, réglés sur un taux à 0,5g.

Oubliez les idées fausses comme boire de l’eau, un café, mâcher un chewing-gum…pour faire baisser le taux d’alcool dans le sang.

La consommation de stupéfiants est, bien entendu, interdite en France. La consommation de cannabis s’accompagne de troubles du comportement incompatibles avec la conduite.

Le smartphone, tu mettras en « mode conduite »

Conduire avec un téléphone tenu en main est interdit. Depuis juillet 2015, l’utilisation d’un kit oreillette au volant est également interdite. Seuls les dispositifs intégrés au véhicule sont autorisés.
Le mieux est toujours de mettre son téléphone en mode conduite, car les effets sur la conduite sont permanents.

Avoir une conversation téléphonique en conduisant a pour conséquence :

Une perte de l’attention et réduction du champ de vision.
Un allongement du temps de réaction et du temps d’analyse.

La ceinture de sécurité, tu boucleras

La ceinture de sécurité est, ce qu’on appelle, une sécurité passive. Elle est obligatoire pour tout le monde.

190 885 infractions pour non port de la ceinture ont été constatées en 2014 ! C’est beaucoup trop ! Cette infraction est passible d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire et d’une amende de 135€ .

La vitesse, tu respecteras

Tous les permis probatoires sont tenus de respecter une limitation de vitesse spécifique :

  • 110km/h sur les sections d’autoroutes
  • 100km/h sur les sections d’autoroutes à 110km/h ou les routes à 2 fois 2 voies séparées par un terre-plein central.
  • 80km/h sur les autres routes hors agglomération.

Les amendes pour excès de vitesse en période probatoire sont les mêmes que pour un excès de vitesse pour un permis 12 points.

Lorsque la visibilité est inférieure à 50m, la vitesse maximale autorisée est de 50km/h pour tout le monde !.

Une bonne distance de sécurité, tu garderas

200 personnes par an décèdent dans une collision en chaîne ou par l’arrière. Dans 6 % des accidents corporels, le non-respect des distances de sécurité est en cause.

Rappelez-vous vos cours de code de la route ! La distance d’arrêt est l’addition de la distance parcourue pendant le temps de réaction et la distance de freinage.

  • Vitesse
    Distance d’arrêt
  • 50km/h
    Route sèche : 25 m
    Route mouillée : 38 m
  • 80km/h
    Route sèche : 56 m
    Route mouillée : 72 m
  • 110km/h
    Route sèche : 94 m
    Route mouillée : 124 m

Les signes de fatigue et de somnolence, tu guetteras

Le facteur « perte de vigilance » est présent dans 12 % des accidents. La fatigue peut être liée au temps et à la complexité de la conduite ou au caractère monotone du trajet.
Vous avez tous vu le message sur autoroute  « toutes les 2 heures, la pose s’impose » ! Alors pensez bien à vous arrêter, vous dégourdir les jambes, vous étirer ou encore prendre une boisson.
Les gestionnaires d’autoroutes estiment que dans 22 % des accidents mortels, le conducteur était victime de somnolence ou fatigue !

La pression des autres, tu feras abstraction !

Emmener les copains en vacances, c’est cool ! Mais attention de ne pas être influencé par les autres passagers du véhicule; ou encore les autres usagers de la route.

« Chauffeur, si t’es champion, appuies sur l’champignon… » Vous connaissez la chanson ?
Ne prenez pas de risques inutiles face aux demandes des passagers.
C’est vous le maître du véhicule, c’est vous qui décidez !

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer