A vélo, faut-il mettre un casque?

17 juillet 2015

Est-il nécessaire de porter un casque à vélo ? Le sujet fait encore débat et nombreux cyclistes ne sont pas équipés. Quant à la loi, elle diverge selon les pays.

En essayant d’analyser le problème, on comprend que le port du casque est d’abord une question personnelle et ensuite une question collective (doit-on imposer le port du casque?).

Le casque à vélo

De nombreuses études réalisées

Les études vont bon train. Beaucoup de pays ont déjà essayé d’analyser l’impact du port du casque.

Canada : le port du casque est obligatoire dans cinq provinces. La plupart des cyclistes décédés d’une blessure à la tête entre 2006 et 2010 ne portaient pas de casque. Conclusion des auteurs : les cyclistes qui portaient un casque s’en sont plus souvent sorti vivants

Australie : le port du casque est obligatoire depuis 1991 – Etude réalisée 2011 – 80 % des cyclistes blessés ou décédés portaient un casque. Ce qui voudrait dire que cette protection n’est pas totalement efficace.

Etats-Unis : une équipe de neurochirurgiens a mesuré la protection effective apportée par le casque en réalisant des crash-tests sur des crânes de cadavres ! 87 % des effets d’accélération subie par la tête au moment du choc sont réduits lorsqu’il y a un casque.

France : le port du casque n’est pas obligatoire – L’étude réalisée en 2011 a conclu que porter un casque diminue de 30 % le risque de blessures à la tête, et même de 70 % le risque de blessure grave à la tête.

Aucune conclusion des études réalisées ne semble pouvoir apporter une solution claire.

Tout est une question d’attitude

Il semblerait que les personnes qui portent un casque soient plus conscientes des risques et par conséquent se comportent de manière plus prudente sur les routes. Attitude qui serait inversée si le port du casque devient obligatoire. Un faux sentiment de sécurité rendrait les cyclistes moins vigilants.

De l’importance des infrastructures

Le nombre de cyclistes est en constante augmentation. Il est donc important d’améliorer les infrastructures routières pour s’adapter au nombre grandissant des vélos. Au Danemark et en Hollande, les cyclistes sont nombreux( ils représentent 25 % des déplacements) mais aussi les infrastructures sont adaptées et peu d’accidents sont constatés  bien que le port du casque ne soit pas obligatoire.

Donc avant d’imposer le port du casque obligatoire, il est peut-être plus efficace de créer une culture du vélo et les infrastructures qui vont avec. C’est ce que souhaite la Mairie de Paris avec l’aménagement de ses voies de circulation.
L’introduction de vélos en libre-service dans les grandes villes est en cela une petite révolution. L’augmentation des cyclistes a certainement un effet protecteur.

Pour ceux qui sont convaincus de l’utilisation d’un casque

Il doit être confortable et ajusté. Avant d’en faire l’acquisition, mesurez votre tour de tête et ne vous fiez pas aux seules tailles S, M ou L. Le casque doit être porté horizontalement, ( voir le dessin) deux doigts au-dessus des sourcils. Et bien sûr, il faut vérifier le réglage des sangles jugulaires et s’assurer de pouvoir les ouvrir d’une seule main.

Le port du casque est très important chez les enfants ! Les deux tiers des accidents de vélos sont constatés chez les moins de 15 ans.

comment porter son casque de vélo correctement

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer