Le permis moto accéléré : les avantages et inconvénients

9 juillet 2018

Depuis le 1er juin 2016, le permis moto A2 est obligatoire pour les motards souhaitant passer le permis A permettant de conduire une grosse cylindrée. Il est possible de passer par une formation accélérée pour obtenir le permis A2.

Le permis moto accéléré : les avantages et inconvénients

Pourquoi passer le permis moto A2 en intensif ?

Si la formation permis classique peut durer plusieurs semaines voire plusieurs mois, certains se tournent vers le permis accéléré. Une solution qui fait gagner du temps à l’amateur de deux-roues. Attention cependant, passer son permis moto en accéléré comprend toutefois des désavantages.

Il est vrai que chaque élève réagit différemment : certains aiment prendre le temps de pratiquer et assimiler la théorie, d’autres préfèrent passer l’examen après une formation rapide, quand tout est encore frais en tête. Si vous faites partie de ces derniers, le permis intensif est fait pour vous.

D’autant que ce type de formation accélérée évite de jongler avec son emploi du temps et de jouer avec les disponibilités. Il suffit de bloquer une plage horaire de quelques jours et s’y consacrer à 100 %.

Le permis moto accéléré comment ça marche ?

Les modalités peuvent varier en fonction de chaque moto-école. En règle générale la formation moto express se déroule entre une et deux semaines. Le terme « intensif » n’est pas à prendre à la légère. Un véritable marathon attend le futur pilote de cyclomoteur.

Si l’enseignement est condensé et rapide, il respecte les 20 heures minimum de formation imposées par la loi. La formation pratique inclut ainsi 8 heures de conduite sur plateau et 12 heures sur route, cela sur une période de temps réduite allant de 3 à 5 jours, à raison d’environ 8 heures par jour d’enseignement.

S’ensuit la semaine suivante le passage de l’examen de conduite sur plateau qui inclut une épreuve à allure lente, un évitement, un freinage d’urgence, etc.

Le plateau se déroule sur une piste privée du centre de formation. Une fois celui-ci validé, vous accéderez à l’épreuve circulation du permis moto sur route, en et hors agglomération. Cette épreuve a pour but d’évaluer la capacité à se déplacer en respectant les règles de sécurité routière, sans gêner ni surprendre les autres usagers et de juger le niveau de vigilance du futur motard.

Lorsque la circulation sera validée, vous aurez obtenu votre permis de conduire moto et n’aurez plus qu’à vous assurer.

Notez que si vous avez besoin de passer le code de la route, il faudra compter de 3 jours à une semaine de formation supplémentaire, à réaliser avant le stage moto.

Les démarches sont simples. Il suffit de fournir :

  • une photocopie de la carte d’identité ;
  • une ou deux photos d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une attestation de recensement.

Les avantages du permis moto intensif

L’avantage premier est le gain de temps. Passer le permis moto en accéléré peut se faire pendant une période de vacances par exemple.

Les personnes pressées, ou les motards déjà expérimentés ayant déjà une première approche de la conduite deux-roues (scooter, 125cc, etc.) seront séduits par cette formule.

Le permis moto accéléré s’adresse particulièrement à ceux qui n’ont pas besoin de passer l’examen du code : la formation théorique pour obtenir le code peut prendre autant de temps que le permis, formation et examen compris.

Les inconvénients du permis moto en accéléré

Le revers de la médaille est que cette formation intensive est épuisante. Il faut tenir le coup physiquement et mentalement. À chacun de voir si ce permis moto peut lui convenir, en fonction de sa forme du moment.

Le condensé d’informations n’est pas toujours facile à digérer et remet en question l’efficacité de cette formation : l’élève aura-t-il intégré la globalité de l’enseignement ? Aussi, les professionnels s’accordent à dire que 8h de plateau sont souvent trop peu. Ajouter des heures de conduite fait grimper le coût de la formation.

Là est l’inconvénient majeur du permis express : un tarif en vigueur élevé ! Le prix du permis varie entre la région parisienne et la province. En Île-de-France, une école de conduite proposera en général un prix autour de 1500 €. Il est possible d’en trouver à moins de 800 € dans les villes petites et moyennes.

Un conseil : renseignez-vous bien auprès de l’auto-école sur le taux de réussite à l’examen du permis.

Si vous n’êtes pas certain de la fiabilité de cette formation ou si vous pensez que l’apprentissage rapide ne vous convient pas, inutile de vous forcer.

Optez pour une formation permis moto classique. Apprendre à conduire via une formation traditionnelle laisse le temps d’analyser les conseils et d’apprendre de ses erreurs : un stage permis encadré avec une conduite supervisée aide au perfectionnement.

Si vous êtes détenteur d’un permis A2, n’oubliez pas que depuis le 2 juin 2016, vous pouvez après deux ans, suivre une formation de 7h délivrée par une auto-école agréée pour obtenir le permis A.

La catégorie A permet la conduite d’une grosse cylindrée : toutes les motocyclettes et tricycles ainsi que les quadricycles à moteur d’une puissance supérieure à 35kw.

Publié par Stephanie
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer