Le permis A2 bientôt obligatoire pour tous les motards

7 janvier 2016

L’année 2016 prévoit une évolution du code de la route, notamment pour les motards qui devront obligatoirement passer le permis A2 pour pouvoir circuler quelque soit leur âge.

picto motard vitesse

 Une réforme contraignante

Annoncée au cours du Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) présidé par le Premier Ministre Manuel Valls en octobre dernier, la mesure ne semblait pas devoir être appliquée avant 2017. Il s’avère finalement qu’elle pourrait être exécutée dès janvier 2016, si le décret correspondant est signé à temps. Cette réforme viendrait ainsi en contrepoint de la possibilité pour les motos de naviguer entre les files, une expérimentation qui donnera plus de libertés aux usagers.

Le permis A2, c’est quoi ? 
Le permis A2 constitue une version intermédiaire du permis moto, et confère l’autorisation de circuler durant deux ans avec une moto de 35 kW maximum (47,5 chevaux), avant de pouvoir passer le permis A qui permet de conduire de plus gros engins.

A ce jour, l’obligation de passer le permis A2, ne s’applique qu’aux jeunes conducteurs, entre 18 et 24 ans.

Le texte du décret de modification prévoit que cette obligation soit généralisée.
Le candidat qui voudra obtenir son permis A au terme des deux ans de permis A2, devra suivre un stage de formation d’une durée de sept heures.
Il ne lui sera toutefois pas nécessaire de passer un nouvel examen.

Si le décret est signé, le permis A2 s’appliquera à tous les candidats, et sera mis en application dès le lendemain de sa parution au Journal Officiel.

 L’impact sur la population motarde

De nombreux amateurs de motos décident de franchir le pas du permis à 40, 50 voire 60 ans pour s’acheter un modèle imposant, comme une Harley Davidson par exemple. Ceux-là risquent de se décourager à la perspective de devoir attendre deux ans en conduisant une moto de moins de 35 kW.

Par ailleurs, les professionnels envisagent dès maintenant de demander un délai qui leur permettra d’avoir le temps de s’adapter à la nouvelle législation : les constructeurs de motos et les formateurs d’auto-écoles songent ainsi à s’équiper de davantage de modèles 35 kW, et à se débarrasser de certains de leurs modèles supérieurs, qui ne pourront plus faire l’objet d’autant de demandes qu’actuellement.

L’astuce est d’ores et déjà connue pour ceux qui veulent échapper à cette mesure contraignante : les candidats inscrits avant la promulgation du texte seront autorisés à passer le permis A, directement dans les conditions actuelles, s’il le fait dans un délai de six mois.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer