Examen du permis de conduire : présentation gratuite

10 décembre 2015

Les candidats au permis de conduire sont soumis depuis bien longtemps aux dépenses en cascades que génèrent les différentes inscriptions. Cette année, leur budget devrait enfin être allégé par une nouvelle mesure : les auto-écoles n’auront désormais plus le droit de facturer la présentation aux épreuves du permis.

présentation gratuite à l'examen du permis de conduire

Le gouvernement souhaite allégé la facture du permis de conduire

C’est le ministère de l’Économie qui l’a annoncé dans un communiqué officiel le 3 décembre dernier : un décret vient d’être promulgué dans le cadre de la loi Macron du 6 août 2015, qui interdit « aux établissements d’enseignement de la conduite de facturer toute somme, quelle qu’en soit la dénomination, au titre de la présentation d’un candidat à l’une des épreuves ».
Cependant des frais pourront tout de même être facturés :

 Seul l’accompagnement physique du candidat pendant l’épreuve peut donner lieu à des frais, mais qui sont encadrés étroitement.

L’explication de cette précision est simple : “ces frais sont la contrepartie de la mobilisation d’un véhicule et d’un membre du personnel de l’établissement pour accompagner le ou les candidats à l’épreuve.” Par exemple, ajoute le ministère, le plafond pour accompagner un candidat à l’examen du permis B est fixé à l’équivalent d’une heure de conduite seulement. Ainsi, une auto-école dans laquelle une heure de conduite coûte 60€ ne sera pas autorisée à facturer davantage si un de ses employés accompagne le candidat à l’épreuve pratique.

Cette mesure s’inscrit dans la logique des promesses du président de la République François Hollande, qui déclarait vouloir réduire les coûts du permis de conduire par tous les moyens possibles.

Des réactions attendues de la part des auto-écoles

Si la nouvelle, en provenance de Bercy, sera accueillie avec enthousiasme par les candidats et les candidates, il y a de fortes chances pour que les auto-écoles voient d’un œil beaucoup plus circonspect cette limitation de leur champ de facturation.

Cette mesure s’accompagne d’un autre texte, qui supprime le fait que l’accompagnant d’un candidat libre doive avoir une formation spécialisée.

Là encore, les auto-écoles ont un manque à gagner qui vient s’ajouter aux difficultés qu’elles rencontrent récemment face à la concurrence des auto-écoles en ligne.
Les associations et syndicats d’auto-écoles, comme l’UNIC (Union Nationale des Indépendants de la Conduite), mènent en effet de fréquentes batailles contre les services en ligne de formation, en raison des prix beaucoup trop bas sur lesquels les auto-écoles traditionnelles ne peuvent pas s’aligner.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer