Radars : record des contraventions en 2015

9 mars 2016

Le nombre des contraventions constatées par les radars a considérablement augmenté en 2015 (+6 %). Cette progression est due à la performance technologique des radars. Plus sensibles aux excès de vitesse et avec une meilleure qualité des photos, et voilà que le nombre des infractions constatées grimpe…

Autre point qui contribue à ces statistiques défavorables aux automobilistes : de plus en plus de conducteurs étrangers sont poursuivis pour les contraventions commises en France grâce aux accords bilatéraux, notamment avec l’Italie.

Radars : record des contraventions en 2015

De nouveaux radars seront installés dans les trois prochaines années

Ce n’est pas un secret, d’ici trois ans, de nouveaux radars investiront nos routes. Ils seront au nombre de 500. Ceux installés en 2003 montrent-ils déjà leurs limites ?

Selon le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe : « C’est un peu comme pour les médicaments ou les régimes, la première fois, ça marche très bien et puis ensuite ça marche moins bien parce que des anticorps se créent. Aujourd’hui, les gens connaissent les emplacements des radars ».

Le nombre des radars leurres devrait aussi être augmenté pour passer à 12 000. Des mesures afin d’inciter les conducteurs à lever le pied…Il convient de souligner que si les pouvoirs publics ont décidé de recourir à cette mesure, c’est parce que 32 %, soit un tiers des accidents mortels l’an dernier, sont dus à un excès de vitesse.

Les radars dépassés par les nouvelles technologies ?

Malgré les 13,31 millions de PV dressés en 2015, certains se demandent si les radars continuent à être un véritable outil de dissuasion et de sanction, étant donné que « le taux d’équipement des Français en Smartphones est de 84 % » (Anne Lavaud, Déléguée générale de Prévention routière).

Pour elle, les applications d’aujourd’hui permettent d’alerter les conducteurs sur les emplacements des radars, et on comprend donc mieux le taux de mortalité grandissant lié à la vitesse.

D’autres, ne partagent pas le même avis. Les applications font que les automobilistes lèvent le pied aux endroits dangereux, elles ne remettent pas en cause l’efficacité des radars.

Une des solutions consisterait à utiliser davantage les radars mobiles comme ceux dans les véhicules banalisés et pourquoi ne pas faire appel à des prestataires externes pour cette tâche si les forces de l’ordre ont d’autres priorités ? Une expérimentation aura lieu cet été, assure, M. Barbe.

Quelles conséquences pour la sécurité routière dans un contexte dans lequel le taux de mortalité est en hausse en 2015 par rapport à 2014 ?

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer