Sécurité routière : Passage à l’heure d’hiver

23 octobre 2015

Le mois de novembre arrive à grand pas, et avec lui, une augmentation du nombre de piétons tués. ( Il double par rapport au mois de juin ! ). Le changement d’heure de dimanche prochain va faire gagner du terrain à l’obscurité en fin d’après-midi. La visibilité des usagers de la route sera diminuée, à moins de faire le nécessaire pour être vu !

circulation à Paris de nuit

Piétons et cyclistes en danger.

Les automobilistes doivent redoubler de vigilance en cette période : obscurité prolongée, chaussée glissante…Quand la nuit tombe, les piétons et les cyclistes deviennent vulnérables.

499 de piétons sont morts en 2014.

35 % des accidents mortels à lieu à 50 m des passages piétons et 28% sur les passages piétons.

Tous les usagers de la route doivent être vigilants à leur environnement, et être concentré sur ce qui se passe aux alentours. Le partage de la route, cela concerne tout le monde. Les piétons  qui marchent en regardant leur téléphone portable, les cyclistes quasi-invisibles et les automobilistes toujours pressés… C’est un tout, qui, dés l’obscurité tombée, augmente les risques d’accidents.

Les conseils à suivre :

  • Adapter sa vitesse.
  • Lors d’un dépassement d’un cycliste, l’automobiliste doit se décaler d’ 1 mètre en ville et de 1,50 mètres hors agglomération.
  • Garder les phares allumés de jour comme de nuit sur les routes.

Être visible à pieds

Regardez plusieurs fois avant de traverser, et respectez les règles de base comme marcher sur les trottoirs et traverser la rue sur les passages piétons.
Pour les enfants, équipez-les d’autocollants rétro-réflechissnt, ils se collent sur les cartables et permettent aux enfants d’être vus dans la nuit jusqu’a 150 mètres. Sinon leur visibilité s’arrête à 30 mètres !

Être visible à vélo

Vérifiez votre éclairage.
Portez un gilet rétro-réfléchissant. Il est obligatoire si vous circulez hors agglomération de nuit. Il permettra d’être visible à 150 mètres.
Ne roulez pas sur les trottoirs.
Utilisez un écarteur de danger, il permettra aux automobilistes de prendre plus de distance.

L’éclairage obligatoire : Votre vélo doit être équipé de catadioptres, blancs devant, rouges à l’arrière et oranges sur les pédales. Ainsi qu’un éclairage blanc à l’avant et rouge à l’arrière.

Mais l’éclairage règlementaire n’est pas forcement la solution idéale. En effet, un éclairage classique, fournit avec le vélo, éclaire à 50 mètres. Or, il existe des éclairages visibles à 800 mètres.

Pour les geeks : vous pouvez installer une barre de leds sur vos rayons et choisir comme bon vous semble vos éclairages depuis une application !

Redoublons tous de vigilance . Ce n’est pas parce que le cycliste ou le piéton voit les autres usagers que les autres le voient !

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer