Sécurité routière : piétons et cyclistes également concernés

25 mars 2016

Le code de la route et la sécurité routière ne concernent pas que les véhicules motorisés et ceux qui les conduisent. Piétons comme cyclistes doivent être vigilants, observer un certain nombre de règles, et admettre que leur sécurité ne dépend pas uniquement du comportement des automobilistes.

Sécurité routière : piétons et cyclistes également concernés

À vélo, on ne dépasse pas les autos

Un projet de loi est actuellement à l’étude en ce qui concerne le port du casque pour les cyclistes. En effet, chaque année, on recense plus de quatre mille blessés et 150 tués parmi les cyclistes victimes d’accidents de la route. En 2014, ils représentaient 3.6 % du nombre total de morts sur les routes.

Katell Botrel-Luguern, coordinatrice de la sécurité routière au sein de la préfecture du Finistère, estime que le “partage de la route est compliqué. Les comportements des conducteurs évoluent et pas forcément dans le bon sens.” Mais elle ajoute que “les cyclistes ne sont pas irréprochables. On entend les automobilistes dire qu’il n’y a rien de pire que les cyclistes en groupe le dimanche matin.”

En Bretagne, une opération de mobilisation est lancée chaque année. Son nom : “la route, ça se partage”. En d’autres termes, la sécurité est la responsabilité de chacun.

Parmi les précautions que le cycliste se doit d’observer, il y a le fait d’éviter de se trouver dans l’angle mort du véhicule qui le précède, surtout s’il s’agit d’un poids lourd, à la visibilité souvent limitée. Même équipé d’un gilet, le cycliste sera en grave danger s’il se trouve dans cet angle mort.

A pied, prudence exigée

Bien qu’il ne soit pas nécessaire de posséder un permis pour se promener à pied, il faut se souvenir que tout le monde est soumis aux règles du Code de la Route. En tant que piéton, il faut notamment respecter les autres piétons, tout en prenant garde aux véhicules.

Les piétons souvent pressés, ont tendance à oublier, avant de traverser une rue, qu’il y ait un passage piéton ou non, de regarder de part et d’autre tout en restant sur le trottoir. En l’absence de passage piéton, il faut par ailleurs s’assurer d’être soi-même bien visible.

Il faut se souvenir que les écouteurs poussés à plein volume nuisent autant à la concentration d’un piéton qu’à celle d’un automobiliste, et qu’il est conseillé de retirer au moins un écouteur au moment de traverser une rue.

Lorsqu’on circule en trottinette, en roller ou en skate, il ne faut pas oublier pas de maîtriser votre vitesse et de vous tenir à distance raisonnable des piétons.

La sécurité routière est aussi une affaire d’éducation, une étude Ipsos réalisé par La Fondation Vinci Autoroute en décembre, a montré que les enfants sont attentifs aux infractions commises par leurs parents. Il est donc du devoir des parents de transmettre les bons gestes à leurs enfants, afin qu’ils deviennent à leur tour des conducteurs responsables.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer