Nantes : contrôlé deux fois positif à l’alcool au volant en 24 heures !

5 mars 2018

À quelques kilomètres de Nantes, un automobiliste, s’est fait contrôler deux fois, le même jour, avec environ 2 g d’alcool par litre de sang. Quelles sont les sanctions pour alcool au volant ? Quelles sont les conséquences de l’alcool au volant ?

Nantes : contrôlé deux fois positif à l'alcool au volant en 24 heures !

Contrôlé avec 1,8 puis 2,3 g/l de sang

Premier round.

Durant la nuit du samedi 17 au dimanche 18 février, autour de 3 heures du matin, l’automobiliste est contrôlé par la brigade de gendarmerie d’Aigrefeuille-sur-Maine. Le test d’alcoolémie s’avère positif : 1,84 g/l de sang. Son permis lui est retiré sur-le-champ par les fonctionnaires.

Mais cela ne suffit pas à calmer les ardeurs de notre homme, âgé de 52 ans.

Le second round se déroule quelques heures plus tard, dans le centre de Geneston (Loire-Atlantique), le dimanche en fin d’après-midi. Encore plus éméché que durant la nuit, le conducteur se fait cette fois-ci contrôler par le peloton motorisé de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.

Il est d’abord incapable de présenter son permis de conduire puisqu’il venait de le perdre durant la nuit.

Puis vient le verdict de l’éthylomètre : 2,26 grammes d’alcool par litre.

Il sera jugé par le tribunal correctionnel.

Des peines très lourdes en cas d’alcoolémie au volant

Rappelons que le taux d’alcoolémie au volant est positif à partir de 0,5 g d’alcool par litre de sang et 0,2 g/l pour les permis probatoires. En cas d’infraction, les peines sont les suivantes :

  Sanctions
Taux compris en 0,5 et 0,79 g/l
  • Contravention de 4ème classe (amende forfaitaire de 135€)
  • Retrait de 6 points sur le permis de conduire
  • Éventuelle suspension du permis pour 3 ans maximum
Au-delà de 0,79 g/L (taux qui constitue un délit)
  • Retrait de 6 points sur le permis de conduire
  • Amende du tribunal pouvant atteindre 4 500€
  • Immobilisation du véhicule
  • Rétention de permis (72h par la police ou la gendarmerie), puis suspension administrative pendant 1 an maximum
  • Pas de délivrance de permis blanc
  • Participation à un stage de sensibilisation à la sécurité routière imposée (Stage de récupération de points à Nantes)
En cas de récidive  (délai de 5 ans)
  • Annulation du permis de conduire
  • Peine(s) complémentaire(s)

L’alcool au volant diminue les capacités des automobilistes

Conduire sous l’emprise d’alcool diminue les capacités des automobilistes. Rappelons que, selon les chiffres de la Sécurité routière, 1 009 personnes ont été tuées en 2017 dans des accidents impliquant des conducteurs alcoolisés.

En effet, les molécules d’éthanol sont absorbées par le sang puis affectent notre système nerveux central.

L’alcool fait perdre certaines capacités aux conducteurs et seul le temps permet d’en atténuer les effets.

  • Temps de réaction les réflexes deviennent plus lents et la capacité de réaction d’autant plus longue (environ 30 % de plus avec un taux de 0,50 g/l).
  • Vision les muscles oculaires sont altérés, ce qui entraîne une vision plus floue.
  • La capacité d’évaluation de la position de la ligne centrale, des panneaux de signalisation et des autres véhicules peut être affectée.
  • Concentration l’attention peut diminuer et / ou la somnolence survenir.
  • Compréhension l’effet dépresseur de l’alcool entrave la capacité de prendre des décisions rationnelles.
  • Réduction de la coordination œil / main / pied.

Conduire en état d’ivresse est un réel danger pour les conducteurs mais aussi pour les autres usagers de la route. N’oubliez pas que la route se partage !

Publié par Stephanie
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer