Téléphone au volant : retrait de 956 000 points en 2015

21 septembre 2016

En 2015, 956 269 points ont été retirés pour usage du téléphone au volant.
C’est un baisse des contraventions pour téléphone au volant (-8,2 %) constatées en 2015 par rapport à 2014. Par contre, il y a eu 7 215 nouvelles contraventions pour l’usage du kit main libre

Depuis cette semaine, la Sécurité Routière se mobilise pour que les conducteurs prennent conscience du danger du téléphone au volant en lançant une campagne d’affichage, radio et télé.

Téléphone au volant : retrait de 956 000 points en 2015

Le téléphone : un danger au volant

L’addiction au smartphone chez les Français est trop souvent la cause d’accidents de la route chaque année. : près d’un accident sur dix est dû à l’usage du téléphone au volant et il multiplie par 23 le risque d’accident.

Quitter les yeux de la route peut avoir de lourdes conséquences sur notre sécurité, il peut se passer beaucoup de choses en 2 secondes….

Entre le 1er juillet 2015, date de la mise en place de l‘interdiction du kit main libre, et le 31 décembre 2015, 7 215 conducteurs ont aussi été sanctionnés pour le non usage d’un kit bluetooth à l’intérieur du véhicule. 

Ces chiffres montrent que les Français ont bien du mal à comprendre les dangers du téléphone au volant.

Rappelons que le téléphone au volant est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire. Mais, au delà de la sanction, les conducteurs devraient comprendre pourquoi cela est interdit :

L’usage du téléphone au volant, réduit le champ visuel du conducteur et sa concentration.
Le conducteur doit être maître de son véhicule et concentré sur les éléments de la route.  Il doit être capable d’anticiper les risques, chose difficile à faire lorsque l’attention est portée sur son smartphone.

La Sécurité Routière lance une nouvelle campagne contre le téléphone au volant

La publicité vidéo « La dernière classe » envoie déjà un message clair : utiliser le téléphone au volant peut être un danger pour vous, mais aussi pour les autres usagers de la route que vous n’avez pas pu voir à cause de votre écran.

Le film est à l’image de ce qui peut arriver si on utilise le téléphone en conduisant, renverser un innocent, un enfant qui manquera à ses parents, un enfant qui n’ira plus à l’école et qui ne verra plus ses amis, un enfant qui ne grandira pas et qui ne réalisera pas ses rêves… tous ça à cause d’un téléphone.

Mais la Sécurité Routière ne s’arrête pas là, elle lance une nouvelle campagne d’affichage qui est affichée sur le dos des bus dans 40 villes.

Un emplacement idéal pour provoquer un déclic chez celui qui s’apprête à textoter ou à régler son GPS tout en conduisant.

Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière

Ces affiches envoient un message clair : le téléphone est meurtrier au volant !

La communication ne s’arrête pas là, elle continue sur le thème des réseaux sociaux  et des jeux au volant qui prennent une ampleur importante notamment avec l’arrivé de Pokemon Go.

Visuel de la Sécurité Routière

Sans conteste, le smartphone est de loin devenu le distracteur le plus dangereux sur la route en raison de toutes les fonctionnalités qu’il concentre et de l’addiction de ses utilisateurs à son égard. Car nous le consultons en moyenne 221 fois par jour

Anne Lavaud ‎déléguée générale de l’Association Prévention routière

Une véritable dépendance que chacun doit savoir contrôler quand notre vie et celle d’un autre est en danger !

 

Publié par Syrinne
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer