L’autopartage, une voiture quand j’en ai besoin !

25 août 2016

Vous en entendez souvent parler et pourtant vous ne savez pas vraiment ce que c’est. Pour tout vous dire, c’est un concept assez différent du covoiturage contrairement à ce qu’on pourrait croire.

L’autopartage c’est tout d’abord le partage de son véhicule. Eh oui ! D’où le nom de « auto-partage ». En découle plusieurs avantages mais n’oublions pas que c’est avant tout un concept qui prône une valeur commune : le partage !

Tripndrive, une start-up qui propose son service dans pas moins de 50 parkings en France nous explique le concept.

se mettre à l'autopartage

« Autopartage », avez-vous dit ?

Petite précision nécessaire, nous semble-t-il : « autopartage » et « covoiturage » ne sont pas synonymes. En effet, contrairement au covoiturage permettant de partager des trajets courts ou longs dans une voiture commune, l’autopartage consiste tout simplement pour un propriétaire d’un véhicule à mettre sa voiture en location auprès de particuliers.

En échange, l’enseigne qui propose le service lui accorde une rémunération (elle varie selon les services). Pour le locataire, c’est l’occasion de bénéficier d’une location à prix low-cost. Cette tarification peu élevée se justifie par le fait que la voiture utilisée par le locataire n’est pas neuve et qu’elle provient d’un autre particulier.

L’autopartage, un concept qui se développe !

Aux Etats-Unis on appelle cela le « carsharing ». Un secteur qui se développe depuis plusieurs années maintenant et qui compte plus de 375 000 utilisateurs rien que pour le leader mondial Zipcar.

En France, il y aurait entre 35 000 et 70 000 adeptes de l’autopartage.

Plusieurs start-ups proposent ce service aujourd’hui et se différencient par la personnalisation de leurs offres et des compléments qu’elles proposent.

Vous l’aurez compris : ce concept est donc très apprécié et prend de plus en plus d’ampleur. Une alternative à la possession de véhicule pour certains et une rentrée d’argent pour d’autres. De quoi donc arrondir ses fins de mois !

Ecolo jusqu’au bout !

Le service d’autopartage contribue également à l’économie et à la consommation collaborative. Un secteur en plein expansion qui a donc également une dimension écologique.

En partageant son véhicule, on diminue le nombre de voitures en circulation.

En ce sens, l’autopartage permet ainsi de limiter de Co2 et apporte sa contribution à la planète !

La voiture coûte cher !

Quand on vient d’avoir son permis et que l’on n’a pas nécessairement les moyens d’acheter une voiture, en louer une à 15€ par jour peut être une bonne solution, non ? Sans compter qu’une voiture stationne la plupart du temps inutilement dans un garage ou sur une place de parking.

En France, un véhicule est utilisé en moyenne 50 minutes par jour et 7 000 voitures circuleraient moins 2 fois par semaine. La voiture est donc un véritable budget et ne coûterait pas moins de 3 700€ par an.

L’autopartage permet ainsi à ceux qui roulent peu de :

  • Ne pas s’encombrer avec l’achat d’un véhicule
  • Ne pas dépendre de la disponibilité de la voiture de ses proches
  • S’affranchir de la traditionnelle location de voiture chez un loueur professionnel, qui pratiquent généralement des tarifs au moins 2 fois plus élevés qu’un site d’autopartage.

Et pour ceux qui souhaitent quand même avoir leur propre véhicule, l’autopartage leur permet ainsi de gagner un peu d’argent.

Vous l’aurez compris, l’autopartage, c’est posséder une voiture seulement quand on en a besoin et à faible coût. Vous souhaitez vous lancer ? Retrouvez le mode d’emploi de l’autopartage sur Tripndrive !

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer