CitéLib ou la manière de se déplacer de demain

27 avril 2015

Et si l’auto-partage était la solution de demain pour des déplacements plus écologiques et pour décharger le trafic et désencombrer les parkings ? C’est en tous cas l’idée que défend CitéLib, une marque de la société Alpes-AutoPartage, qui s’est installée à Grenoble. CitéLib fait partie du réseau national CITIZ pour la région Rhône-Alpes. Grâce à des véhicules qui émettent moins de 120g de CO2/km, et au système de partage mis en place, CitéLib est un service destiné aux particuliers et aux professionnels.

point de rencontre d'auto-partage

CitéLib : des véhicules en auto-partage pour toutes les occasions !

L’auto-partage a ses avantages ! Et ces derniers ne se limitent pas au côté écologique. CitéLib, comme ses homologues présents dans d’autres villes, met à votre disposition à Grenoble, des véhicules adaptés à vos besoins et à vos sorties.

Pour réserver, c’est simple. Vous pouvez, soit vous y prendre à l’avance (jusqu’à 6 mois !), soit attendre la dernière minute ! L’application Cité lib by Ha:mo permet d’effectuer une réservation.

Et ce n’est pas tout ! Les véhicules proposés en auto-partage sont de modèles différents afin de correspondre à tous vos besoins de déplacements. Ainsi, on y trouve des véhicules monoplaces ou biplaces qui s’adaptent parfaitement aux trajets courts. Il convient de noter, en particulier, la possibilité de louer deux modèles électriques : la Toyota COMS et la Toyota i-Road. Et pour ceux qui souhaitent voyager à plusieurs (en famille, entre amis…) ou faire du covoiturage, des véhicules de 4 ou 5 places sont mis en auto-partage. Les professionnels peuvent aussi profiter du réseau CitéLib déployé à Grenoble. Une centaine de bornes ont été installées afin de faciliter les trajets des usagers.

cité Lib

crédit photo : cité Lib

L’auto-partage : la solution du futur pour les déplacements urbains ?

Takeshi Uchiyamada, président de Toyota Motor Corporation, l’un des partenaires à l’origine de CitéLib, s’est dit fier d’avoir travaillé sur le projet car il s’agissait d’imaginer le modèle des déplacements urbains de demain.

L’auto-partage permet de prévenir les difficultés de circulation dans les villes où la population est très dense. Dix personnes pourraient se servir du même véhicule : cela faciliterait le stationnement mais aussi le trafic routier. Donc moins d’embouteillages, notamment parce que les intéressés peuvent combiner transports en public et auto-partage. Et c’est bon pour l’environnement !

D’autres groupements d’auto-partage existent de la même manière , c’est à dire avec la mise à disposition pour l’utilisateur d’une flotte de voitures :

  • Keylib,
  • Auto Lib’ qui mise sur le tout électrique,
  • Zipcar,
  • Communauto…

L’idée est bonne, reste à savoir si l’auto-partage peut relever à lui seul ce défi…

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer