Le permis à partir de 15 ans ?

24 avril 2014

Il semblerait que les bonnes habitudes s’acquièrent à un jeune âge…et pour la conduite, est-ce valable ? Voici une question qui mérite d’être débattue. Surtout à l’heure où la question d’abaisser l’âge de la conduite accompagnée à 15 ans fait surface. Le Conseil National de la Sécurité routière est de cet avis. Selon lui, il s’agit d’un moyen pour diminuer les accidents de la route chez les jeunes.conduite accompagnée

Un petit tour d’horizon des raisons invoquées à l’appui de la proposition qui devrait figurer dans la prochaine réforme du permis de conduire.

Le jeune disposera de plus d’expérience au volant

Un jeune qui a 16 ans et qui choisit la conduite accompagnée effectue 3 000 km. Si les jeunes ont la possibilité de commencer la conduite accompagnée un an plutôt, à 15 ans, ils auront à leur compteur 4 000 km, voire plus.

Le jeune conducteur sera donc davantage à l’aise sur la route et fera plus attention. Selon les statistiques, la conduite accompagnée réduit de 10% les accidents corporels et de 17% les accidents matériels. En Suède et dans d’autres pays nordiques ce système a déjà démontré son intérêt. Reste à savoir si les parents disposeront de suffisamment de temps pour apprendre la conduite à leurs enfants afin que ces derniers décrochent le précieux sésame.

La conduite accompagnée augmente les chances d’obtenir son permis

Si l’âge est abaissé à 15 ans, plus de jeunes pourraient opter pour la conduite accompagnée et par conséquent, le taux de réussite à l’examen du permis augmenterait ! Actuellement, 73% des jeunes conducteurs qui choisissent la conduite accompagnée réussissent leur permis du premier coup. Ceux qui choisissent la formule classique ont un taux de réussite d’environ 50%.

Moins d’accidents de jeunes avec des deux-roues

Permettre aux jeunes de commencer l’apprentissage en conduite accompagnée à 15 ans, les dissuaderait probablement ou, en tous cas, réduirait l’utilisation des deux roues de moins de 50cm3. Là encore, les statistiques sont assez parlantes : en 2012 par exemple, 40% des jeunes âgés entre 15 et 17 ans et ayant perdu la vie dans un accident de la route, conduisaient une mobylette.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer