Moto jeune permis : les 10 règles à respecter

30 août 2018

Passer le permis moto n’est qu’une première étape. Avant de se lancer dans le grand bain et conduire une moto, certaines précautions sont à prendre. Les motocyclettes aux gros cubes sont généralement source de plaisir pour les passionnés. Les jeunes conducteurs, ainsi que les moins jeunes, garderont à l’esprit que la route se partage avec les autres utilisateurs.

Moto jeune permis : les 10 règles à respecter

La check-list avant de démarrer

Un détail qui n’est pas toujours précisé : pensez à enlever le bloc disque ou l’antivol de votre deux-roues et retirez la béquille latérale avant de démarrer : vous risqueriez de caler ou chuter. Comme appris en moto-école, les motards devront investir dans casque motogants homologués, mais aussi les accessoires conseillés : chaussures montantes, blouson… Bien sûr : regardez bien autour de vous avant de démarrer.

Coller le macaron A

Le permis probatoire est désormais obligatoire pour tous les nouveaux titulaires du permis de conduire, que ce soit le permis auto (permis B) ou moto (permis A1 & A2). Collez le macaron « A » sur votre moto après obtention du permis A2. Un oubli entraînera une contravention de 2ème classe et une amende forfaitaire de 35 euros.

Si vous êtes titulaire du permis B depuis au minimum trois ans et que vous venez d’obtenir le permis A2, vous ne serez pas soumis aux règles du permis probatoire et par conséquent ne serez pas obligé de coller un macaron « A », à l’arrière de votre deux-roues.

Le permis de catégorie A1 s’obtient après deux ans de permis A2 et une formation de sept heures. En attendant, vous roulerez avec un deux-roues n’excédant pas un certain rapport poids/puissance (0,2 kw par kilogramme) : la puissance maximale est limitée à 35 kilowatts (47,5 chevaux).

En cas d’du permis de conduire à cause d’infraction(s), vous devrez repasser par une période probatoire du permis et ce quels que soient votre âge et votre expérience.

Quelle que soit votre moto, une imposante Harley Davidson, une Suzuki rutilante ou un discret scooter Piaggio de okus de 125 cm3, vous devrez opter pour une assurance moto (tous risques ou assurance responsabilité civile) : faites votre choix sur un comparateur assurance moto en ligne. Conservez précieusement vos papiers de manière à pouvoir les présenter en cas de contrôle.

Apprendre à lire l’état de la route

La formation pratique et l’apprentissage du Code de la Route lors de la formation théorique ne sont pas tout : il y a des réflexes à acquérir que seule l’expérience confère.

Au départ, roulez doucement pour appréhender au mieux la route, pas toujours en bon état, et ses dangers : attention à ne pas glisser sur les bandes blanches, les plaques d’égouts, les taches d’huile, le gravier et le sable, les nids de poule…

Restez maître de votre vitesse, notamment sur route mouillée.

Toujours vérifier les priorités

La priorité n’est jamais acquise à deux-roues. Regardez autour de vous et vérifiez bien que les conducteurs vous ont vu, notamment aux intersections et ronds-points.

Attention à ce que vous transportez dans votre sac à dos

En cas de chute, un sac à dos trop rempli peut induire de sérieux dommages à la colonne vertébrale : le port d’une dorsale est d’ailleurs vivement conseillé. Dans la mesure du possible, utilisez le coffre du scooter ou l’espace bagages de la moto.

Ne pas se surestimer

Si vous venez d’obtenir le permis et d’acheter une moto, prenez le temps de vous roder. N’essayez pas d’imiter les autres conducteurs si vous ne le sentez pas. Attention aux excès de vitesse !

Même si votre bécane possède une belle cylindrée, gardez en tête que la voie publique n’est pas un circuit !

Un excès de vitesse supérieur à 50 km/h peut entraîner un retrait de 6 points sur le permis de conduire ainsi que la confiscation du véhicule. Ces règles basiques, comme les dangers de l’alcoolémie ou la fatigue, sont cruciales.

Faire attention à sa monture

Motos neuves ou motos anciennes, chaque bolide doit s’entretenir. Pensez à régulièrement vérifier l’état de vos pneus moto, la pression, ainsi que les éléments de sécurité : les freins, les durites, etc. Au démarrage, laissez le temps aux pneus de bien monter en température !

Freiner avec le bon dosage

Si vous êtes titulaire du permis moto depuis moins d’un an, ou si vous roulez peu, vous risquez d’afficher un comportement stressé sur la route : évitez les mouvements brusques, les coups de guidon et le freinage sec, même si la moto est équipée de l’ABS, obligatoire depuis 2016. Gardez vos distances de sécurité, et pensez à bien rétrograder avant l’arrêt en dosant le freinage avant et arrière.

Ne dépasser que si vous avez de la visibilité

Beaucoup de dommages corporels et physiques sont dus aux dépassements sans visibilité ! Ne doublez pas sur une ligne blanche continue. Ces dépassements sont encore plus dangereux à proximité d’un camion ou bus à cause du risque d’appel d’air, ce phénomène qui aspire littéralement le motard.

En ville attention aux portières de voitures

À moto comme à vélo, observez l’environnement ! Regardez les voitures stationnées au cas où quelqu’un sortirait sans regarder.

Publié par Stephanie
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer