Deux-roues : le port des gants sera obligatoire à partir du 20 novembre 2016

23 septembre 2016

Les deux-roues devront obligatoirement être équipés de gants ainsi que leur passager à partir du 20 novembre 2016.

Une première obligation avait été évoquée par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) en octobre dernier qui souhaitait rendre obligatoire le port de gants de norme CE pour les deux-roues.

Deux-roues : le port des gants sera obligatoire à partir du 20 novembre

À deux-roues, un équipement s’impose

Actuellement, le seul équipement à moto obligatoire est le casque. La Sécurité Routière a annoncé le mardi 20 septembre une nouvelle mesure de sécurité à deux-roues : le port de gants de protection certifiés CE.

Les gants ont pour objectif de protéger les mains et les avant-bras qui sont les parties du corps les plus grièvement blessées. Le premier réflexe en cas d’accident à deux-roues étant de les mettre en avant pour amortir la chute.

20 % des victimes d’un accident en 2 roues sont touchées aux mains ou aux avant-bras.

Les gants doivent être de bonne qualité pour qu’ils puissent supporter le choc et protéger ces parties du corps.

Selon une étude TNS Sofres, en France, 12 % des deux-roues ne portent pas de gants adaptés.

Les deux-roues font partie des usagers les plus vulnérables sur la route : En 2015,  43 % des blessés graves sur la route (12 000 personnes) sont des utilisateurs de deux-roues motorisés, alors qu’ils représentent moins de 2 % du trafic.

La Sécurité Routière avait déjà sensibilisé les deux-roues via une campagne publicitaire montrant l’intérêt d’un bon équipement à moto.

Quelles sanctions pour non-port de gants en deux-roues

Le non-port du casque est passible d’un retrait de 3 points et d’une amende de 135 euros.

En ce qui concerne le non-port des gants, l’infraction sera passible d’un retrait de 1 point sur le permis de conduire et d’une amende de 68 euros.

Même en été, par forte chaleur, les motards devront être équipés de gants.

Les associations de motards contre cette obligation

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n’est pas en faveur de cette nouvelle obligation. En effet, ils dénoncent une décision « cosmétique » imposée par  » les pères Fouettard de la sécurité routière gouvernementale ».

«Ce n’est pas contre le port des gants que la FFMC proteste, mais contre le fait qu’ils deviennent obligatoires sous la menace d’une verbalisation et d’un retrait de points sur le permis de conduire alors qu’aucune vie n’est en jeu et que le non-port des gants ne menace pas l’intégrité d’autrui. En matière de sécurité routière, il vaut mieux inciter qu’obliger».

Selon la FFMC

Cependant, même si le non-port des gants ne met pas en jeu de vie, il peut y avoir des conséquences sur le motard qui peut à la suite d’un accident perdre l’usage partiel ou complet des mains et des avant-bras.

Il est donc nécessaire d’imposer un cadre autour de la réglementation de l’équipement des deux-roues pour qu’ils soient amenés à se protéger été comme hiver.

Publié par Syrinne
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer