Radars piétons à Calais

14 décembre 2016

Un radar passage piéton sera testé d’ici janvier 2017 sur la rue Mollien située à Calais. L’objectif de ce nouveau radar est de forcer les automobilistes à respecter les piétons et de verbaliser de façon automatique lorsqu’ils ne respectent pas la priorité au passage piéton.

Comment fonctionne ce radar ? Y a-t-il un contrôle par les forces de l’ordre ? Quelles sont les sanctions ? Réponse dans cet article !

Radars piétons à Calais

Radars pour piétons : le dispositif

Ce radar élaboré par la société AFS2R spécialisée dans les technologies liées à la sécurité routière, est constitué d’un mât de 4 mètres sur lequel seront disposées deux radars et deux caméras qui ont pour but de surveiller le passage piéton.

Les radars s’appuient sur trois algorithmes :

  • le premier détecte la présence de piétons,
  • le second enregistre la vitesse et la plaque d’immatriculation du conducteur
  • et le dernier a pour objectif d’établir une corrélation entre les deux premiers pour déterminer si la situation peut être conflictuelle.Par la suite, les vidéos sont transmises à un agent de police qui déterminera si la situation fait l’objet d’une infraction au code de la route.
Rappel : le non-respect de la priorité aux piétons sont passibles d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 4 points.

Les piétons : des usagers vulnérables

Les piétons sont les usagers les plus vulnérables sur la route. Il est donc important pour les automobilistes d’être plus prudents et d’être concentrés sur leur conduite et leur environnement.

Vous devez donc participer à la protection de ces usagers vulnérables qui ne font pas le poids face à un véhicule.

A 50 km/h, la probabilité qu’un piéton ne survive pas au choc est d’environ 70 %, cela équivaut à une chute du troisième étage.

Piétons : les enfants et les personnes âgées sont les plus vulnérables.

Les automobilistes doivent redoublés de prudence, notamment vers les endroits fréquentés par les enfants (écoles, parcs, centres de loisirs…).

Chaque année 150 enfants sont tués et près de 7 500 enfants piétons sont blessés, un chiffre beaucoup trop important, 1 800 garderont de graves séquelles.

En 2016, les onze premiers mois de l’année représentent une baisse de 0,5 % du taux de mortalité par rapport à la même période de l’année 2015.

En 2015, 463 piétons sont morts sur la route, un chiffre en baisse de 7 % par rapport en 2014.

Mais ce chiffre semble partir à la hausse en 2016 puisque l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) a constaté une augmentation de 16 % du taux de mortalité des piétons et une hausse de 8 % des cyclistes par rapport à 2015.

Rappelons que les piétons et les cyclistes sont également concernés par la sécurité routière, ils doivent donc également être prudents pour éviter le scénario catastrophe qui pourrait leur être fatal.

Les piétons ont des obligations : ils doivent emprunter les passages piétons s’ils sont situés à moins de 50 mètres.

Un outil déjà en test

Ce dispositif e est déjà en phase de test dans le sud-est de la France et à Strasbourg.

Le Canada a également adopté ce radar et a constaté que sur 100 automobilistes traversant le passage piéton, 1 est sanctionné.

Les automobilistes sont donc dans l‘obligation de céder le passage aux piétons qui ont manifesté leur intention de traverser.

Publié par Syrinne
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer