Multimédia, contenus et aide à la conduite : les nouveaux atouts des véhicules

13 décembre 2016

Depuis quelques années déjà, on entend parler de technologies embarquées. Lors du dernier salon mondial de l’automobile à Paris, la technologie était au rendez-vous. La mobilité est en pleine transition et nos habitudes sont déjà en train de changer. La sécurité routière devrait, elle aussi, bénéficier de ces avancées technologiques.

véhicules connecteés

Des avancées technologiques qui révolutionneront la conduite

Le car-to-car, le car-to-infrastructure et le driver-to-driver ou comment les nouvelles entreprises veulent rendre les voitures intelligentes.

Aujourd’hui la liste des différents services de la mobilité connectée est grande :

  • Partage de voiture, le covoiturage, location de véhicules entre particuliers… services que l’on ne présente plus !
  • Navigation connectée, hotspot Wi-Fi intégré au véhicule, suivi de véhicules volés…
  • Assistance d’urgence (eCall), aide au dépannage (bCall)…
  • Assurance basée sur l’utilisation, diagnostic à distance : proposer aux automobilistes à distance des offres personnalisées.
  • Services de paiement de carburant : l’automobiliste ne paiera plus avec sa carte, ni son smartphone, mais bel et bien avec sa voiture grâce à l’écran de bord. Ce système de paiement permettra de répondre au besoin de services individualisés et contextualisés, au-delà du simple plein de carburant.
  • Supervision de flotte de véhicules : géolocalisation, analyse de la conduite ( optimisation du carburant), maintenance prédictive, tableau de bord…7 millions de véhicules seront équipés en 2020.

Ces sociétés qui améliorent notre conduite.

Waze, Coyote, Renault, Uber… se mettent au service du véhicule intelligent.

  • Coyote : compatible avec Android Auto, Apple CarPlay et MirrorLink, a déjà été adoptée par Renault, PSA, Volvo, Toyota et Jaguar Land Rover, qui l’intègrent dans leurs offres connectées. Le service est sur abonnement.
  • Waze, qui appartient désormais à Google, est gratuit et a prouvé son efficacité pour se rendre d’un point A à un point B dans les meilleurs délais avec une précision impressionnante. Mais Google a un autre objectif que l’aide à la conduite. Il teste actuellement aux Etats-Unis un système de covoiturage grâce aux données de géolocalisation des mobinautes Waze.
  • Uber aura ouvert la voie à une nouvelle mobilité.
En 2030, les voitures connectées seront devenues la norme.

La bataille des véhicules autonomes

Les nouveaux acteurs de la mobilité se sont lancés le défi de réinventer le transport.
Google, Tesla Apple ou encore Uber sont dans la course à la voiture autonome depuis quelques années déjà, mais également des entreprises plus modestes ou encore des start-up les ont rejoints.
Et grâce à ces acteurs, chaque jour qui passe, nous rapproche de plus en plus du « futur ».

Uber à Pittsburgh : mise en circulation de 100 Volvo semi-autonomes supervisées pas un chauffeur roulent dans la ville depuis 3 mois.

nuTonomy à Singapour : des voitures autonomes circulent depuis la fin août. Un technicien est présent à bord au cas où…

Easymile à Helsinki : des navettes sont testées jusqu’à l’hiver dans les villes finlandaises, à Helsinki, Espoo et Tampere. Easymile est une société française qui développe et commercialise dans le monde entier des véhicules autonomes, sans chauffeur et 100 % électriques, ainsi que des logiciels de supervision de flotte.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer